L’inspecteur divisionnaire Antoine Joachim, l’engagement et la passion incarnés

L’inspecteur divisionnaire, affecté au service de la circulation à la Police Nationale d’Haïti, transcende les épreuves pour accomplir sa mission. À l’occasion du 25ème anniversaire de l’institution policière, l’organisation ‘’Ministè Fanmi Colin’’ a salué l’engagement d’un agent qui symbolise l’humilité.

Si pour le haut-commandement de la Police Nationale d’Haïti, l’œuvre de l’inspecteur divisionnaire peine à convaincre, au niveau des organisations sociales et le commun des mortels l’engagement d’Antoine Joachim est sans commune mesure. Le ‘’Ministè Fanmi Colin’’ une association sociale ému par le dévouement de l’agent de l’ordre a tenu à lui adresser un hommage digne. Une plaque d’honneur, des récompenses lui ont été accordées dans le cadre d’une cérémonie coïncidant à la célébration du 25ème anniversaire de la PNH, tenue, vendredi 12 juin, au Service de la Circulation à Delmas 2.

Au courant de l’année 2020, le policier a été photographié au milieu d’une scène pour le moins inouï. À Tabarre, sous une pluie battante et immobilisé dans une intersection, le policier s’était fait distinguer en dispensant la signalisation en dépit d’une météo peu clémente. Ses habits recouverts de boues, ses bottes plantées dans un marécage ne l’ont pas accablé dans ses actions.

Le responsable de ‘’Ministè Fanmi Colin’’, dans son intervention a dressé le profil d’un homme modèle qui s’est engagé dans les instants les plus difficiles. ‘’Des exercices éprouvants redoutés par des policiers, n’ont jamais été au-dessus de sa force’’, a vanté Dabel Dadinio.

Avec un sentiment de fierté atténué par la tristesse, l’inspecteur divisionnaire passé également par les Forces Armées d’Haïti, Antoine Joachim concède sur le fait que la passion de servir a toujours été son partage.

‘’Je rends un hommage au commissaire Carmel Florent pour m’avoir ouvert la voie’’, a-t-il lancé, larmes aux yeux pour saluer le départ, le 31 mai dernier, d’un collègue considéré comme un mentor.

Auréolé du prix ‘’d’Excellence de la Police Nationale d’Haïti’’ par cette association de la société civile de Cité Soleil, le quinquagénaire se dit fier de poursuivre son œuvre sans se soucier du vieil adage selon lequel ’’nul n’est prophète en son pays’’.

Hervé Noel / HIP

Bouton retour en haut de la page