36 Espèces ”ceiba pentandra”,le secret pour perpétuer la memoire d’Anthony Pascal

Dans la localité de Value (Grand-Goave), le projet de créer un jardin de souvenir en l’honneur d’Anthony Pascal marquera un tournant dans la démarche de maintenir vivante sa mémoire, annonce le ministre de l’Environnement, Abner Septembre.

Des jeunes arborant des t-shirts blancs à l’effigie d’Anthony Pascal défilent dans le kiosque Occide Jeanty pour assister à cet ultime hommage au journaliste décédé le 31 juillet dernier. Le cercueil gris drapé du bicolore national, exposé sur le site, forme le décor avec des vèvè, des tambours, des étoiles, des cruches et d’autres assorties tirées du panthéon vodou.

Les refrains initiés par le directeur général du Bureau National d’Éthnologie, Érol Josué, sont repris en chœur par le public des vodouisants. Des danses, des chorégraphies également exécutées confèrent à la cérémonie d’hommage son caractère mystique.


Le message d’Ariane Aida Kamila Metellus Pascal, fille unique de Konpè Filo, empêchée au Canada, est révélatrice d’une indignation face au départ brutal du journaliste.

”Les politiques, les dirigeants doivent s’en rendre compte qu’il est inconcevable que des âmes meurent faute de soin”, a-t-elle déploré.

Le ministre de l’Environnement du gouvernement de facto, Abner Septembre, promet de poursuivre l’œuvre de l’ancien animateur de l’émission ”Kalfou”. Il annonce la création d’un jardin de souvenir avec la mise en terre à partir du 31 octobre de 36 plantules de l’espèce ceiba pentandra (Mapou), pour reboiser le pays. Cet espace servira de lieu de vénération aux esprits tutélaires, a évoqué Abner Septembre.

D’autres initiatives visant à saluer le départ de Konpè Filo se tiendront à Souvenance, à Value, dans d’autres contrées du pays, ont annoncé les organisateurs. Il importe de signaler que l’intervention du ministre de la Culture, Pradel Henriquez a été fortement troublée. Des militants politiques ont dénoncé la présence du titulaire du MCC, accusé de complice dans le décès de Konpè Filo.

Anthony Pascal est parti avec le rêve de voir une Haïti transformée, un idéal prôné dans l’émission ”Kalfou”, considérée comme une tribune de la conscience populaire.

Haiti Infos Pro/ HIP

Bouton retour en haut de la page