« G9 an Fanmi et alliés, un rempart en vue de la perpétuation du règne PHTK », selon Marie Yolene Gilles

Pour la directrice exécutive de la Fondation Je Klere, en cherchant à fédérer les chefs de gangs autour de son projet “G9 an Fanmi et alliés”, Jimmy ”Barbecue” Cherizier, en mission commandée pour le pouvoir, œuvre pour la continuité du PHTK.

Le régime en place, selon la directrice exécutive de la Fondation Je Klere, Marie Yolene Gilles, ne compte pas faire marche arrière dans son projet d’organiser des élections générales au courant de l’année 2021. Pour accoucher cet objectif, il s’engage déjà dans une course contre la montre pour assainir la capitale et éliminer certains irritants.

”Barbecue” est engagé à éliminer les acteurs devant contrarier le projet électoral. Des bureaux de vote, des centres de vote localisés dans des quartiers populaires seront sous le contrôle de ces gangs armés. En outre, l’ancien policier et son “G9 an Fanmi” sont enrôlés à casser la mobilisation de l’opposition dans ces zones”, a révélé Marie Yolene Gilles.

La militante de droits humains, en mode vigile, invite les forces vives de la nation à se mobiliser pour faire échec à ce plan visant à effondrer le pays. Le régime s’obstine à l’idée de se perpétuer malgré les actifs d’une gestion catastrophique léguée, dit-elle. Marie Yolene Gilles invite les Nations-Unies, à travers le haut-Commissariat des droits humains à diligenter une enquête de manière célère sur les crimes et exactions commandités par ce pouvoir dans les quartiers populaires.

Hervé Noël / HIP

Bouton retour en haut de la page