Haïti: Les policiers révoqués bientôt frappés de sanctions administratives

Haïti: Les policiers révoqués bientôt frappés de sanctions administratives 2
Chef du CSPN et Premier ministre a.i., Jean Michel Lapin a condamné avec véhémence le comportement des policiers protestataires qui ont incendié plusieurs stands au Champ-de-mars lundi dernier. Contrairement au drame du vendredi qui a causé la mort plus d’une douzaine d’enfants à Fermathe, les autorités ont pris à cœur cet incident. Après une note de presse, le CSPN réuni a annoncé diverses mesures contre les fauteurs de trouble.

Lors d’une conférence de presse, le ministre démissionnaire de la justice, Jean Roudy Aly, très décrié pour avoir facilité le départ des mercenaires étrangers l’année dernière, a annoncé des sanctions administratives et pénales à l’encontre des policiers renvoyés pour mauvais comportement le 7 février dernier à l‘inspection générale de la PNH, à Delmas 2 et lundi dernier devant le bâtiment logeant la direction générale de l’institution à Pétion-Ville, pour tentative d’assassinat et incendie de biens publics.

Pour sa part, le DG a.i de la PNH, Rameau Normil, a affirmé que ces policiers n’ont pas été renvoyés de l’institution parce qu’ils voulaient mettre sur pied un syndicat, mais pour indiscipline.

Le Premier ministre démissionnaire Jean-Michel Lapin, a annoncé que des dispositions seront prises pour satisfaire les revendications des policiers.

HIP

Bouton retour en haut de la page