À deux doigts de se faire la belle, Anel Joseph rattrapé par la police !

Le puissant Chef de gang du Village de Dieu, Anel Joseph a tenté de s’évader à la prison civile de la Croix-des-Bouquets, ce jeudi 23 juillet 2020. Une tentative déjouée par les forces de l’ordre.

La prison était sous tension tout au long de la journée. « Anel sove ! », la nouvelle a secoué le centre carcéral, et a eu l’effet d’une bombe sur les réseaux sociaux. « Eske Anel sove vre ? », la question au cœur de tous les débats en milieu de journée. Selon le responsable de la Direction de l’Administration Pénitentiaire (DAP), l’ancien caïd du Village de Dieu, aidé par 2 autres prisonniers, a laissé sa cellule pour monter sur le toit de la prison.

« D’autres agents du corps d’intervention de maintien d’ordre (CIMO), affectés au commissariat de la ville ont déjoué ce plan et l’ont récupéré. Anel a été par la suite remis aux responsables de la prison », a précisé Charles Nazaire Noël. Ce dernier avoue que des policiers sont souvent de connivence avec le Chef de gang et lui vendent des téléphones portables.

Selon le responsable de la DAP, « il y a eu une fouille au niveau de l’administration où six (6) téléphones ont été répertoriés. De ces six (6), trois (3) ont été saisis seulement entre les mains d’Anel Joseph ». « Après la diffusion de cette séquence, tous les téléphones portables du détenu ont été saisis par les agents de l’APENA », précise M. Noël. Dans un article publié sur l’agence en ligne Juno7, citant le RNDDH, ces responsables présentent Anel Joseph comme étant un arrogant né. « Mise à part des menaces verbales et des injures, il avait même une fois agressé physiquement avec son Walker un agent », ont-ils souligné.

Le Directeur exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains a, quant à lui, confirmé la thèse de tentative d’évasion. « Anel Joseph a tenté effectivement de quitter sa cellule. À travers cette tentative, il voulait mettre à exécution ce qu’il avait annoncé dans sa vidéo », explique Pierre Esperance, qui a présenté le Chef de gang comme un privilégié à la prison. Selon le défenseur des droits humains, les agents de la Direction de l’Administration Pénitentiaire ont rapidement pris le contrôle de la situation et ont ramené le calme dans la prison. Parallèlement, M. Esperance révèle qu’Anel Joseph, malgré son incarcération, reçoit de l’argent de certaines personnalités.

Cette tentative d’évasion ratée d’Anel Joseph, intervient quelques jours après que le concerné lui-même a fait son apparition dans une vidéo, où il déclarait que sa sortie de la prison est proche. « Ipokrit yo ap sezi. Nap soti, sou nenpòt fòm. Pitit Feray pa konn domi deyo », avait lancé l’ancien caïd de Village de Dieu et de Post-Pierrot.

Luckson Saint -Vil / HIP

Bouton retour en haut de la page