Augmentation des prix du carburant : le gouvernement tente de se justifier

À partir du vendredi 10 décembre, la gasoline qui se vend à 201 gourde passera à 250 gourdes, le diesel passera de 169 gourdes à 353 gourdes et le kérosène de 163 gourdes à 352 gourdes, a annoncé le gouvernement de facto, ce mardi 7 décembre, dans un point de presse donné à la résidence officielle du Premier ministre.

Pour justifier cette décision, le ministre de l’économie et des finances, Michel Patrick Boisvert, a laissé croire que l’Etat a perdu de 2010 à nos jours près 150 milliards de gourdes à cause de la subvention du carburant, tout en évoquant une situation intenable. Pour appuyer son propos, il a cité la loi de 1995 qui autorise l’Etat haïtien à augmenter quand il y a augmentation sur le marché international, inversement.

De son côté, le ministre des affaires sociales et du travail Jean Ricot Odney a précisé que les tarifs des transports en commun ne changeront pas malgré l’augmentation du prix du carburant. Pour le ministre de facto des affaires sociales et du travail cette augmentation n’est pas significative et ne doit pas engendrer une augmentation des prix des transports en commun.

L’ancien sénateur Ricard Pierre, ancien opposant farouche au régime PHTK, ministre de la planification et de la coopération externe a tenté de justifier la hausse des prix des produits pétroliers. Selon lui, cette décision devrait aider l’administration publique à faire face aux difficultés de l’heure. Néanmoins, le ministre du commerce et de l’industrie, Ricardin Saint Jean, a annoncé que le ministère du commerce et de l’industrie s’assurera que les prix des produits pétroliers n’ont pas augmenté à la pompe avant la date prévue.

Alors que la population fait face à un contexte difficile, le Secteur Démocratique et Populaire, ancien parti de l’opposition, s’est joint au gouvernement du premier ministre de facto d’Ariel Henry afin de réviser à la hausse le prix du carburant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vingt − 2 =

Bouton retour en haut de la page