Crise de carburant: Supporteur du G9, le BINUH se dit consterné par les actions des bandits armés

La livraison du carburant dans les pompes à essence a été bloquée principalement par les bandits armés du G9. Alors que ce problème paralyse le fonctionnement du pays, le Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH), dans un communiqué paru ce mardi 9 novembre 2021, appelle toutes les parties à s’abstenir des actions qui pourraient compromettre la distribution de l’essence sur le territoire national.

D’entrée de jeu, la structure onusienne a exprimé ses préoccupations par rapport à la crise de carburant qui affecte le pays. Cela constitue un obstacle sans précédent à la circulation et empêche l’État de fournir les services de base, a fait savoir le BINUH, regrettant le fait que cette situation a touché toutes les institutions du pays, dont les centres médicaux et les médias.

Pour cela, le bureau invite tous les acteurs concernés par ce problème à œuvrer afin d’éviter la gravité du moment et d’assurer un approvisionnement sûr et pérenne de carburant, en plus des défis sécuritaires. Cela permettra, à en croire ce qu’a écrit le BINUH, que cette ressource essentielle soit disponible pour faciliter la reprise des activités dans le pays.

Toutefois, il faut rappeler que la livraison du carburant est bloquée à Varreux et à Martissant par des bandits armés membres du G9, cette coalition à laquelle le BINUH avait donné sa bénédiction et avait applaudi la création.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 + quatre =

Bouton retour en haut de la page