Décès d’Élisabeth II : Quand Ariel Henry se montre toujours plus royaliste que le prince Charles

Quelques heures après l’annonce du décès, ce jeudi 8 septembre, de la Reine Elizabeth II, à l’âge de 96 ans, le Premier ministre haïtien a présenté ses condoléances à la famille royale et à la nation britannique.

Depuis la Floride, le chef du gouvernement, Ariel Henry, n’a pas tardé à sympathiser avec le peuple britannique suite à la nouvelle du décès de la Reine d’Angleterre qui a régné pendant près de sept décennies. Le neurochirurgien, via son compte Twitter, dit partager les peines des britanniques.

« Nous adressons nos sincères condoléances à la famile royale, à la nation britannique et aux États du Commonwealth qui pleurent, aujourd’hui, la disparition de la Monarque la plus célèbre de l’Histoire. Nous adressons nos sincères condoléances à la famile royale, à la nation britannique et aux États du Commonwealth qui pleurent, aujourd’hui, la disparition de la Monarque la plus célèbre de l’Histoire », lit-on dans un message publié sur le compte Twitter du locataire de la primature.

Alors que quotidiennement des citoyens sont assassinés ou victimes d’actes de banditisme un peu partout en Haïti, le chef du gouvernement ne pipe jamais mot, méprisant ainsi les nombreuses familles endeuillées.

Pire encore, Ariel Henry n’a pris auccune décision pour fermer le robinet de sang qui coule depuis quelques, en mettant les gangs armés hors d’état de nuire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

un × 4 =

Bouton retour en haut de la page