Déportation: Indignée, FJKL requiert le respect du principe de «non refoulement» pour les refugiés haïtiens

La «Fondasyon Je Klere» (FJKL) se dit choquée, indignée et révoltée par l’expulsion massive des Haïtiens arrivés sous le pont de Del Río en quête d’une vie meilleure. Dans un communiqué paru le 23 septembre 2021, la structure appelle au respect du droit international pour ces refugiés, dont le principe de «non refoulement».

Ce principe a été prévu dans l’article 22.8 et 22.9 de la Convention américaine relative aux droits de l’Homme de 1969, signée par les États-Unis. Il prévoit qu’en aucun cas, un étranger qui a fui son pays d’origine pour violation de droit à sa vie ou à sa liberté, ne peut être refoulé ou renvoyé dans un autre pays. Soulignant que l’expulsion collective d’étrangers est interdite, la FJKL rappelle qu’Haïti se trouve aujourd’hui dans une situation de chaos généralisé. N’étant pas un pays sûr, la communauté internationale ne peut pretexter ignorance et renvoyer ces refugiés dans leur pays.

Un peu plus loin, l’organisme de défense des droits humains dit estimer que les États-Unis ont une obligation morale vis-à-vis des refugiés haïtiens. Ce, par leur responsabilité dans la situation générale d’Haïti notamment dans des élections truquées et leur effort pour permettre à des dirigeants incompétents et corrompus d’arriver à la tête du gouvernement, avec comme méthodes la violence, le banditisme légal, la corruption, etc.

Fort de ces constats, la «Fondasyon Je Klere» (FJKL) demande aux États-Unis de surseoir aux déportations des refugiés haïtiens jusqu’à ce que la sécurité soit rétablie en Haïti. Également, un juge américain doit analyser les cas de demande d’asile séparément. De même, la FJKL demande aux peuples de la région de se solidariser en faveur les refugiés victimes de violation de droits fondamentaux par un État qui a toujours défendu les valeurs universelles de liberté et de démocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − huit =

Bouton retour en haut de la page