Haïti -Insécurité : « Le kidnapping est une stratégie politique », dixit Jovenel Moïse

Dans une interview accordée à Radio Métronome, à Jacmel, durant de sa participation au carnaval de cette ville, le président de la République, adoptant une posture de conseiller, a demandé à ses adversaires politiques de changer de stratégie.

« On vient de subir trois mois de paralysie de toutes les activités (pays lock), a souligné le président Moïse comme pour dire que l’opposition serait la tête pensante des vagues d’enlèvements enregistrés dans le pays ces derniers jours.

« Il n’y aura plus de transition dans le pays », a affirmé avec véhémence Jovenel Moïse qui conseille à ses opposants de commencer à se preparer pour les prochaines élections.

Affichant son optimisme quant à une issue à la crise, Jovenel Moïse a réitéré son appel au dialogue en vue de la formation d’un gouvernement d’union nationale.

Le président de la République, Jovenel Moïse, qui a désormais les pleins pouvoirs pour diriger depuis le dysfonctionnement du Parlement, a indiqué qu’il souhaite une révision constitutionnelle afin de mettre un terme aux crises politiques récurrentes en Haiti.

HIP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 17 =

Bouton retour en haut de la page