La doyenne haïtienne Odette R. Fombrun fatiguée des promesses non-tenues d’Ariel Henry

La situation de crise généralisée dans laquelle patauge Haïti oblige Mme Odette R. Fombrun à réagir. La centenaire appelle Ariel Henry à arrêter ses promesses non-tenues, à agir maintenant pour sortir le pays de ce bourbier ou à céder la place à de plus capables.

« Passez enfin à l’action ! », a écrit Madame Fombrun, le 11 mars dernier. « Le rétablissement de la sécurité, l’arrêt du gangstérisme destructeur, la remise sur pied de nos institutions en déroute sont indispensables pour sauver le pays, le reconstruire, le mettre sur la voie du développement », poursuit-elle, soulignant que l’économie est en lambeaux, la misère fait rage et la peur est viscérale.

D’un autre côté, Odette Roy Fombrun a indiqué que le pays n’en peut plus. Du haut de ses 104 ans, elle dit lancer un ultime appel à Ariel Henry l’invitant à agir maintenant. « Agissez ou cédez la place à de plus capables! », a-t-elle avancé.

Par ailleurs, pour équiper les forces de l’ordre, l’historienne de renom a recommandé de réclamer des USA le retour des millions en or saisis de notre Banque Centrale durant l’occupation américaine de 1915-1934. « Ce sera Justice et la population appuierait vos efforts », a-t-elle conclu.

Bouton retour en haut de la page
Haïti Infos Pro