L’agent exécutif intérimaire de Pétion-Ville Kesner Normil, un présumé chef de gangs ?

Le frère du directeur général a.i de la Police Nationale, Rameau Normil, à savoir Kesner Normil, a été nommé agent exécutif intérimaire de la commune de Pétion-Ville par arrêté présidentiel alors qu’il avait fait l’objet d’accusations de chef de gangs par l’ex-inspecteur de police Jean René Alix, assassiné par la suite tout près d’une station à essence à Juvénat.

Le pouvoir « Tèt Kale » reste cohérent dans sa manière de nommer des individus à la personnalité douteuse dans des postes prestigieux dans le pays, ont fait remarquer certains observateurs. Dans une vidéo datée mars 2018, qui était devenue virale sur les réseaux sociaux après sa mort, on pouvait y voir l’ex-inspecteur de police Jean René Alix pointant du doigt Kesner Normil, actuel agent exécutif intérimaire de Pétion-Ville, comme un chef de gangs qui est en train de légaliser le cannabis dans la zone de Juvénat et faire proliférer les gangs dans le quartier.

Rameau Normil responsable de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) d’alors n’a rien fait pour empêcher son frère Kesner Normil de continuer avec ces pratiques illicites, regrettent certains citoyens de la commune de Pétion-Ville.

Avant son assassinat ayant provoqué l’indignation au sein de la population pétionvilloise, l’ex-inspecteur Jean René Alix, 8ème promotion, avait promis juré d’interpeller Kesner Normil pour usage illicite de marijuana et prolifération de gangs dans la zone de Juvénat. À noter que les circonstances entourant cet assassinat survenu le dimanche 26 mai 2019 ne sont pas encore élucidées.

Joubert Joseph / HIP

Bouton retour en haut de la page
Haïti Infos Pro