Prix Goncourt : L’écrivain haïtien Louis Philipe Dalembert garde sa place dans la course

Le mardi 5 octobre, l’Académie Goncourt, prestigieux prix littéraire, a dévoilé sa deuxième liste des finalistes de ce concours après y avoir évincé 7 écrivains qui figuraient dans la première liste. L’écrivain haïtien Louis Philippe Dalembert, poète et romancier, est parmi les littéraires qui gardent leur place dans la deuxième liste du prix Goncourt avec son roman Milwaukee Blues.

« Un livre fort, puissant, à la hauteur de l’histoire qui l’a inspiré, l’affaire George Floyd, cet afro-américain mort étouffé lors d’une interpellation policière » a, estimé le journaliste Marian Naguszewski de Tv Monde. Publié aux éditions Sabine Wespieser, Milwaukee Blues est un roman qui traite du racisme aux États-Unis. Pour le journaliste le souffle de George Floyd résonne dans Milwaukee Blues.

Le Goncourt, prix littéraire français récompensant des auteurs d’expression française, a été créé en 1892 par le testament d’Edmond de Goncourt. Communément appelée Académie Goncourt, elle a été officiellement fondée en 1902 et le premier prix Goncourt proclamé le 21 décembre 1903, selon Wikipédia. Le prix annuel est décerné au début du mois de novembre par l’Académie Goncourt, après trois présélections successives, en septembre et en octobre, parmi les romans publiés dans l’année en cours. Il s’agit du plus ancien et de l’un des plus prestigieux prix littéraires français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 1 =

Bouton retour en haut de la page