Croix-des-Bouquets: Les cicatrices de la dernière opération policière à Cité Doudoune

Plusieurs unités de la Police Nationale d’Haïti (PNH) ont mené, le mercredi 19 janvier 2022, une opération à Cité Doudoune, à Croix-des-Bouquets. Au cours de cette intervention, en plus des blessés, plusieurs personnes ont été tuées par balle, dont deux Inspecteurs de police, sans compter que des présumés bandits ont été arrêtés. Cette situation a paralysé la commune durant une bonne partie de la journée de ce jeudi 20 janvier, où presque tout était au point mort.

Les petits marchands n’étaient pas au rendez-vous. Plusieurs entreprises à Croix-des-Bouquets ont dû garder leurs portes fermées durant cette journée, inclus les établissements scolaires. Également, il y a eu une tension à Carrefour Marassa en tout début de la journée des suites de tirs nourris, à en croire une source généralement bien informée.

Tout cela fait suite à l’opération policière menée hier mercredi, au cours de laquelle plusieurs personnes sont mortes. Parmi elles, figurent l’Inspecteur Patrice Israël qui est ancien responsable de la Brigade de Lutte contre le Trafic de Stupéfiants (BLTS), le Commissaire Ismaille Auguste et sa femme Clotilde Vilus, une employée de la Mairie de la ville. La fille du commissaire, quant à elle, en est sortie blessée.

Entretemps, l’institution policière a également annoncé avoir arrêté au moins quatre présumés bandits. Parmi eux, une femme. Plusieurs ont été tués dans des échanges de tirs, a laissé entendre la police, sans préciser la nombre exact.

Cette opération a eu lieu pour démanteler le gang de Cité Doudoune, allié des « 400 Mawozo », cette bande qui contrôle la Plaine du Cul-de-Sac et qui terrorise la population.

Bouton retour en haut de la page