Prix jeune journaliste 2021 : Peterson Luxama, le journalisme dans l’âme

Peterson Luxama vient de remporter, le mercredi 10 novembre, le prix jeune journaliste haïtien catégorie presse radiophonique du concours du même nom qui s’est déroulé sous le thème « La société haïtienne face aux risques climatiques, environnementaux et sanitaires » avec son reportage intitulé « Cité Michel ou la menace silencieuse ». Étudiant en droit, Peterson Luxama opte pour un journalisme utile et compte mettre son micro aux services des plus démunis.

Né d’une famille de 6 enfants, Peterson Luxama est passionné de journalisme depuis son plus jeune âge. Après de brefs passages dans certains médias de la capitale comme Radio Voix de l’espérance, Radio Signal, RSF, Peterson Luxama se trouve actuellement à Radio Télévision Caraïbes où il poursuit sa jeune carrière de journaliste. « La question de l’environnement devrait interpeller tout le monde surtout les journalistes », a déclaré Peterson Luxama dans une interview accordée à la rédaction. Son reportage audio qui s’est vu attribuer le prix jeune journaliste raconte l’histoire de Michel, le premier habitant qui a pris l’initiative de faire reculer la mer pour construire sa maisonnette à Cité Michel.

« En fait, le prix jeune journaliste pour moi, c’est un prix très prestigieux. Non seulement il encourage, soutient et met sous le feu des projecteurs les jeunes reporters haïtiens de talents, mais invite aussi les jeunes journalistes haïtiens à sortir de l’événementiel, à allumer les projecteurs sur des sujets d’importance capitale qu’on ne traite pas souvent à la radio », a poursuivi le jeune journaliste tout en saluant les privilèges liés à cette distinction qui donne la possibilité aux lauréats de mettre en exergue leurs talents, leurs compétences dans des médias internationaux.

Avec l’acquisition du prix jeune journaliste catégorie presse radiophonique organisé par l’Organisation Internationale de la Francophonie, Peterson Luxama a vu se réaliser l’un de ses rêves les plus chers. « Remporter le prix jeune journaliste en Haïti a toujours été un rêve, depuis mon entrée dans l’exercice du métier. C’est un prix qui récompense un travail journalistique réalisé avec professionnalisme », a-t-il reconnu.

Toutefois, Peterson Luxama a tenu à préciser qu’il n’est pas à son premier essai avec des papiers sur des questions liées à l’environnement. « J’ai déjà travaillé sur la question des ordures qui jonchent la route de Maïs Gâté, les marchés publics, sur les dangers auxquels la Vallée de Bourdon est exposée etc… », a-t-il indiqué tout en soulignant que le journalisme n’est pas qu’une question d’actualités.

Peterson Luxama se souvient comment la passion pour le journalisme a vu le jour en lui. « Depuis tout petit j’avais un amour inconditionnel pour la profession de journaliste », s’est-il remémoré. « Comme certains de mes amis aiment le dire, c’est quelque chose que j’ai dans le sang » a-t-il ajouté. « En octobre 2017, pendant que je suis en première année à la FDSE, je suis allé à l’ISNAC pour commencer mes études en journalisme (un métier que j’avais toujours rêvé d’exercer) a précisé celui qui a commencé à faire des reportages avant même d’avoir reçu des formations y relatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 19 =

Bouton retour en haut de la page